Bols Tibétains Il y a 43 produits.

Dans un foyer tibétain, une place est toujours réservée aux offrandes aux Trois Joyaux : le Bouddha, le Dharma et la Communauté spirituelle. Les Trois Joyaux sont souvent représentés par une statue, avec devant eux les bols d'offrande.
Selon la tradition, les bols d'offrandes se présentent par groupe de 7. Le premier bol est le bol de l'eau claire, afin que l'hôte puisse se désaltérer dès son arrivée. On doit imaginer l'eau aussi pure que du nectar et la présenter dans un récipient fait de substances précieuses. Le second bol est un bol d'eau afin que l'hôte puisse se laver les pieds (en Inde, les gens marchaient pieds nus). Le troisième bol contient des fleurs en souvenir des couronnes que l'on offrait aux femmes et des guirlandes de fleurs que l'on offrait aux hommes. Dans le quatrième bol, on place de l'encens pour éveiller l'odorat. Le cinquième bol se rapporte au sens de la vue. C'est une lumière brillante, généralement sous la forme d'une lampe qui, comme le font le soleil et la lune, illumine l'obscurité. Le sixième bol est un bol d'eau parfumée. Il s'en applique sur le cœur pour apaiser l'esprit. La septième est une offrande de nourriture. Elle prend habituellement la forme d'une torma ou gâteau rituel. En Inde, cette offrande contenait traditionnellement 3 substances sucrées (de la mélasse, du miel et du sucre) ainsi que 3 substances blanches (du lait caillé, du beurre et du lait).

Bols chantants
Ils sont utilisés dans les cérémonies d'offrande, de prière ou bien de méditation. La tradition tibétaine veut qu'un alliage de 7 métaux différents soit employé, chaque métal se rapportant à un des 7 chakras, ce qui leur donne des vertus thérapeutiques.
Selon d'autres croyances les 7 métaux font référence à 7 corps du système solaire : l'argent pour la Lune, le cuivre pour Vénus, l'étain pour Jupiter, le fer pour Mars, le mercure pour Mercure, l'or pour le Soleil et enfin le plomb pour Saturne.
L'utilisation des bols peut se faire soit en frappant à l'aide d'un maillet de feutre ou de bois, tel un gong, soit en tournant lentement un bâton en bois parfois recouvert de cuir ou de caoutchouc sur le bord intérieur ou extérieur du bol. Ce mouvement crée une onde qui fait vibrer le bol pour en émettre un son harmonieux.

Site réalisé par